Bienvenue sur le blog de la FFME 64 !

Compte rendu de terrain Arudy 11-10-2018

20181011_12433920181011_130142

Présents :
- René Marsan, CT64 FFME
- Jackie, CT64 FFME
- Jean Baptiste Goemare, CT64 FFME
- Salim Sribi, CT64 FFME

Une visite de terrain a été effectuée le jeudi 11 octobre 2018 sur le rocher école d’Arudy.

L’objectif de la visite était d’examiner l’équipement de certaines voies et de rééquiper si nécessaire.

L’essentiel de la visite s’est déroulée sur les voies de la zone dite « Turon ».

Déroulement de la visite

1-Secteur Vénus

Voie Lune de miel :
1. Enlèvement du gros arbre qui gênait la progression de la 1ère longueur et nettoyage.
2. Vérification de ce qui pourrait être « branlant » : pas de caillou prêt à tomber.

2- Secteur Gaufrette

Voie Gaufrette :

1. Marquage discret du départ
2. Purge de 2 écailles qui sonnaient creux
3. Ajout de 3 points dans la voie pour éviter des retours au sol
A noter les points ajoutés sont de type gougeons/plaquettes de 12 mm.
4. Ajout d’un nouveau relais à 3 mètre à droite de l’ancien sur une excellente dalle. Le relais est bien identifié comme celui de la voie.

A noter le relais posé est complet et dispose d’un anneau de rappel.

5. Nettoyage de la voie
6. Recotation de la voie : elle est désormais de niveau 5c

Voie Le meilleur des mondes :

1. Nettoyage de la voie

3 - Secteur Soleil

Nous avons remarqué plusieurs relais non conforme depuis le sol. En effet ces relais ne disposent pas d’anneau de rappel mais simplement d’un maillon.
Les voies concernées sont : « Soleil », « La Herfoy » et peut être d’autres.

Le CT64 FFME

image0000021image0000011

 

Posté par ffme64 à 10:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Combat du mouvement sportif (2)

20181012_121032_002

Posté par ffme64 à 15:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Combat du mouvement sportif

Un petit mot pour souligner le juste combat du mouvement sportif pour un sport populaire doté d’un budget propre à son développement.

Initiative que le Comité salue et soutient.

20181012_095003

Posté par ffme64 à 15:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Conférence de presse jeudi 11 octobre 2018

20181011_113848

Le Comité Territorial 64 FFME a participé le jeudi 11 octobre 2018, à la conférence de presse organisée par le CDOS 64 au Centre départemental Nelson Paillou de Pau.

Le but de cette conférence étant d'informer la presse concernant les conséquences de l'annonce de la baisse des aides aux associations sportives, à l’annonce d’une nouvelle gouvernance, d’une réduction des emplois de Conseillers Techniques Sportifs et de l'avenir du mouvement sportif.

Etaient présents : La République des Pyrénées, Sud-Ouest et France Bleu Béarn

20181011_113855

 

Posté par ffme64 à 15:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Randonnée Urbaine à Pau le dimanche 23 septembre

 EVENEMENT 
Randonnée Urbaine
Visitez autrement la Ville de Pau, dans le cadre d'une randonnée pédagogique qui sillonne les lieux emblématiques du territoire !
Dimanche 23 septembre

PLUS D'INFOS SUR NOTRE BLOG ET SUR L'EVENT FACEBOOK

RANDO URBAINE 2018

 

Posté par ffme64 à 16:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Un budget des sports dévastateur !

Dans une lettre de cadrage envoyée le 26 juillet 2018, le gouvernement a indiqué qu’il entendait supprimer 1 600 postes de fonctionnaires (équivalent temps plein) au ministère des Sports pour la période 2018-2020. C’est la moitié des effectifs actuels !

Pour le gouvernement, les réductions devraient viser « une transformation du mode de gestion des conseillers techniques sportifs (CTS) et [...] la réduction de leur nombre, ainsi qu’une rationalisation des services déconcentrés ».

Payés par l’État, les conseillers techniques sportifs - créés à la fin des années 1950 -  sont répartis dans les fédérations sportives. Ils « contribuent directement à la mise en œuvre de la politique sportive de l’État et sont garants de la cohérence entre les projets sportifs des fédérations et les orientations prioritaires du ministère ».

Sans ces personnes, moins d'accessibilité pour le sport amateur, moins de moyens pour les disciplines peu en vogue, pour le bien-être collectif et le vivre-ensemble, pour la pratique...

Le ministère devra donc ponctionner d’autres secteurs pour conserver sa politique. À moins qu’il ne fasse le choix délibéré de laisser les fédérations sans moyens humains, ce qui entraînerait celles-ci à trouver d’autres sources de financement. Comme il n’est pas question de transferts de charge vers les collectivités territoriales (régions par exemple), le mouvement sportif, et notamment les fédérations les moins « riches » devront-elles en passer par le financement privé au risque de perdre la maîtrise de leur politique ?

Mme Roxana Maracineanu devra présenter, avec Matignon, les « orientations », la « méthode » et le « calendrier » de ces suppressions « dans les prochaines semaines », selon Matignon.

De plus, le Premier ministre envisage une réduction de 30 millions d’euros du budget de ce ministère pour la loi de finances 2019. Il passerait de 480 à 450 millions, soit une baisse d’environ 6 %. Rappelons que le budget 2018 avait déjà été marqué par une forte baisse d’environ 7 %.

Nous estimons qu’il s’agit de l’abandon du développement d’une politique sportive cohérente et ambitieuse… alors que notre pays va accueillir les Jeux Olympiques en 2024.

Il faut au contraire accorder des moyens nécessaires au développement des activités physiques et sportives pour toutes et tous. Il est indispensable de mettre en place un grand plan national de rattrapage des équipements sportifs pour l’enseignement de l’éducation physique et sportive à l’école et l’accès aux activités physiques et sportives pour le plus grand nombre.

Notre Comité Territorial des Pyrénées-Atlantiques de la Fédération Française de la Montagne et de l’Escalade exprime donc sa très vive inquiétude devant ces annonces qui toucheront de plein fouet notre fédération. Ses missions – au service de tous et des territoires – en seront atrophiées.

Nous demandons à notre fédération, dans l’unité avec le mouvement sportif, d’exprimer sa volonté d’accorder les moyens nécessaires au développement du sport avec un budget à 1% du budget de l’État.

Le CT64 FFME

Posté par ffme64 à 12:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Jordi Poles vainqueur CDF Diff 2018

et voilà, la saison 2018 des compétitions officielles se termine sur la coupe de France de difficulté de Briançon.

Après une très belle 10° place en qualifications, Paola De Truchis termine à la 18° place de cette étape, et 19° du général chez les cadettes.

Camille Urtizverea, absente à Briançon, se classe 29° au général des cadettes.

Quant à Jordi Poles en Minimes, sa régularité, son travail, ses beaux résultats tout au long de l'année (4 finales sur 5, 1 victoire à Marseille), ainsi que sa 8° place hier soir lui offrent la victoire sur le classement général ! 
Vainqueur donc de la Coupe de France de difficulté 2018, c'est un très beau résultat, bravo à lui, bravo à Etienne Camp son coach au club Le Mur Oloron, et bravo à Marine Jourdan son coach Team K you.

On le retrouvera la semaine prochaine sur le TAB, accompagné par le groupe des poussins et benjamins du club.

1531921722-138-CDF-brian

Posté par ffme64 à 11:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Lila SAMANI !!!

Vous savez tous que le Championnat de France Poussins-Benjamins s’est déroulé à Chambéry le week-end dernier.

Lila Samani de Pyrénéa-Sports s’est particulièrement distinguée puisqu’elle finit deuxième dans la catégorie poussin filles :

https://www.ffme.fr/uploads/escalade/resultats/2018/combine/2018-chpt-france-pb.pdf

Vous trouverez ci-joint un article paru dans La République de ce matin.

P-B 17-18 Lila

Posté par ffme64 à 10:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Championnat de France Poussins/Benjamins à Chambéry

IMG_6938 (1)Lîla Samani vice-championne de France d’escalade !

Bons résultats pour les jeunes qui représentaient ce week-end le département à Chambéry, mais c’est Lîla Samani, de Pyrénéa Sports qui monte sur la deuxième marche du podium des poussines.

Poussines : 2ème Lîla Samani et 27ème Maïa Hubrecht, Pyrénéa Sports.

Poussins : 36ème Nolan Santal, Le Mur Oloron .

Benjamines : 12ème  Mahéna Duez, Le Mur ;  15ème  Carla Tomasi, Le Mur ; 22ème  Jeanne Ricarde, Pyrénéa Sports et 23ème, Clémence Durand, Le Mur.

Benjamins : 18ème  Jon Larbaigt, Le Mur ; 23ème  Roméo Poles, Le Mur ; 32 ème Tristan Minot, Le Mur et 40ème Aurélien Tessier, Le Mur.  

Félicitations à ces deux clubs qui ont su amener à ce niveau ces tout jeunes grimpeurs dans ce championnat au format olympique.

Thibault GAFFET

Posté par ffme64 à 14:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]

L’équipe départementale Poussins-Benjamins (P-B)

PB2Ouf ! c'est la pause. Les sourires sont de rigueur avant d'attaquer la 2ème partie de la journée...

Le samedi 16 juin 2018, la salle de Pau a eu le plaisir de recevoir et de voir évoluer le groupe départemental P-B.

C’était leur avant-dernière séance avant le Championnat de France de Chambéry à la fin du mois.

Ils étaient 12, filles et garçons principalement issu-e-s des clubs d’Oloron et de Pyrénéa plus un d’Oxygène.

  • Qu’est-ce que le groupe départemental P-B ?

Ce groupe, pour ne pas écrire « équipe départementale » rassemble des jeunes pour lesquel-le-s a été fait, depuis 3 ans, le pari du devenir et de l’avenir. Elles et ils sont sélectionné-e-s après les 3 premières étapes du Challenge Daniel-Lamarque.

Notons, au passage, que ce Challenge joue parfaitement son rôle puisque ses étapes brassent près de 120 à 150 jeunes. C’est donc une épreuve de développement de la pratique.

Il permet aussi de repérer les espoirs de la discipline grâce aux compétences multiples auxquelles ces journées font appel : chaque étape est différente tant pour les contenus que pour les formes de l’escalade.

Cette année, 12 ont été retenus et placés sous la houlette bienveillante d’Etienne Camp après 2 ans d’exercice d’Alexandre Passebon.

  • Le Comité

Cette équipe a été constituée après une réflexion interne sur les chemins à emprunter pour accéder au haut-niveau.

Un cadre de travail et quelques lignes directrices autour de cette ambition ont été construits.

Le contenu a été confié à un éducateur formé et reconnu : apporter de la qualité, donner des outils, travailler différemment…. d’où le bilan de fin d’année.

Evidemment, une ligne budgétaire a été dédiée à cette belle expérience.

  • Le constat du samedi à Pau

Déjà, les jeunes sont particulièrement motivés et désireux d’en découdre… mais, Etienne élabore avec eux la séance à venir. Echauffement, et c’est parti !

Le suivi est personnalisé, le groupe soudé et solidaire, pas avare d’encouragements. Il y a beaucoup d’échanges entre les grimpeurs et l’éducateur dont la parole est dynamisante. Bref, du bon travail !

  • Quelques paroles

Le rapporteur a interrogé quelques acteurs :

« Trop bien ! », « Super ! », « belles voies »…. en français, je pense que cela signifie qu’elles et qu’ils étaient contents.

PB1Attentifs, solidaires, les jeunes suivent et encouragent l'évolution d'un camarade dans une voie dure

Posté par ffme64 à 11:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]